Les secrets des machines à coudre des grands-mères

Coudre peut être une grande passion, et il est très facile de l’accomplir à condition d’utiliser les appareils les plus appropriés. Et aujourd’hui, la machine à coudre mécanique est la plus courante mais elle est également l’engin le mieux adapté pour des créations innovantes et tout à fait originales en même temps. Elle se décline actuellement en plusieurs modèles différents, ce qui laisse un large choix aux utilisateurs, mais il faut cependant savoir choisir celle qui convient le mieux à ses attentes et à ses besoins.

Qu’est-ce qu’une machine à coudre ?

Il faut tout d’abord savoir que, par définition, la machine à coudre est un appareil moderne conçu pour rassembler des pièces de tissu ou de cuir entre elles pour ensuite créer des vêtements ou d’autres accessoires, et cela est fait soit par point de navette, soit par point de chaînette.

Et à titre informatif, le point de navette, auquel recourent la plus grande partie des machines contemporaines, se réalise à l’aide de deux fils bien distincts tandis que le point de chaînette est fait à partir d’un seul fil. Il est aussi à savoir que la couture existe depuis déjà des milliers et des milliers d’années.

Il y a d’abord eu la couture faite à la main, et c’est seulement en 1830 qu’a été créé la machine à coudre mécanique. Les premières machines à coudre opérationnelles étaient activées à la main à l’aide d’une simple manivelle. Et plus tard, un dispositif alliant une pédale à la manivelle fut incorporé, permettant ainsi l’usage des deux mains pour guider le tissu sous l’aiguille.

Toutes les machines modernes sont actuellement équipées d’un moteur électrique, dont la vitesse est ajustée par un variateur actionné par le pied ou avec le genou. Et depuis ce temps là, la machine a traversé un long parcours pour devenir de nos jours un engin quasiment indispensable dans tous les foyers à travers le monde.

A qui doit-on cette invention ingénieuse ?

L’histoire de la machine à coudre remonte à il y a de cela très longtemps. Mais il est dit que la toute première machine à coudre doit son invention à un certain britannique, monsieur Saint, qui en obtient le brevet dans les environs de l’année 1790. Sa machine a été spécialement conçue pour coudre le cuir ou la toile, en utilisant un seul fil qui formait une chaîne de points.

La première machine à coudre fonctionnelle a été construite par un couturier français, Thimonnier en 1829. La machine créée par ce dernier fonctionnait à l’aide d’une aiguille à crochet qu’il fallait déplacer vers le bas grâce à une pédale et un ressort remontait l’aiguille vers le haut. Comme la machine de Saint, celle de Thimonnier cousait au point de chaînette.

La première machine à point de navette a été conçue par un inventeur américain se nommant Hunt en 1834, mais n’a hélas pas reçu de brevet du fait de cette invention. Entre temps, l’inventeur américain Howe a fabriqué une machine utilisant le même mécanisme de base que celle de Hunt et en obtient un brevet en 1846.

Parmi les autres inventions faites pour améliorer la machine à coudre traditionnelle, il faut citer la boîte à canette rotative, le pied de biche et beaucoup d’autres encore.

Les points à considérer avant l’achat

Le plus important, avant d’acheter sa machine est d’évaluer les différents critères de celle-ci et ce, de manière tout à fait objective. Il y a entre autre la marque de l’appareil qui est souvent difficile à choisir,  de par le fait que les marques de renom n’ont pas toujours les meilleures machines.  Il y aussi le pays de fabrication, le délai de la garantie, les diverses options des programmes et des fonctionnalités, le côté mécanique de l’appareil, mais également les différents réglages possibles.

Quant au lieu de l’achat de la machine à coudre, il est conseillé de se confier à un expert en la matière pour ne pas se faire arnaquer. Il s’avère judicieux de pencher pour un fournisseur qui offre un service après vente de très haute qualité. Et par-dessous tout, il est recommandé de choisir un professionnel de la vente de machine à coudre, car lui connaît ses produits du bout de ses doigts et pourra ainsi informer sur le fonctionnement du matériel et des ses différents atouts.

Comment bien choisir une machine à coudre ?

Le choix de sa machine dépend en fait des différentes réalisations qui lui seront réservées. Il est à remarquer que la plupart des machines modernes sont actuellement équipées des fonctions principales telles que les points droits, arrière et zigzag, mais aussi et surtout le bras libre.

Il faut tout aussi bien tenir compte du poids de l’appareil : il faut pouvoir ranger sa machine à coudre convenablement et en toute facilité lorsqu’elle n’est pas en usage, sans pour autant être encombrante mais également pouvoir la déposer sur une table sans souci de faire tomber cette dernière du fait que l’appareil est trop lourd.

Le critère de choix le plus important est sans aucun doute le prix de la machine, c’est incontestablement l’élément décisif pour l’achat de l’appareil, car il faut savoir que son achat est un investissement à long terme : acheter un bon appareil peut signifier acheter une machine à coudre qui durera pour toute une vie. Et actuellement, il est savoir qu’une machine à coudre d’une assez bonne qualité coûte dans les environs des 150€, mais il est possible de trouver des bonnes occasions. Si cela se produit, il faut s’assurer que la machine est livrée avec une notice d’emploi car l’entretien, le réglage de la tension et la mise en place des fils de chaque type de machine ne sont pas forcément les mêmes.

En somme, il faut dire que la machine à coudre mécanique a parcouru un très long chemin pour aboutir finalement à la perfection de la haute technologie. Et aujourd’hui, personne ne peut s’en passer car elle est très facile d’utilisation et elle permet en plus de réaliser des œuvres des plus originaux.