Visiter le musée de la Nubie à Assouan (Egypte)

Dans la mesure où l’on est désireux de faire connaissance avec l’histoire de l’Egypte antique, l’on ne doit surtout pas manquer de faire la visite du musée de la Nubie. Il s’agit d’une galerie pas comme les autres dans laquelle l’on a la possibilité de nouer  en toute facilité avec l’histoire de toute une civilisation. L’on notera que les terres qui ont abrité ce peuple a été englouti par le lac Nasser. Et c’est dans le dessein de préserver toute une histoire que le musée de la Nubie a été mis en place. Et lorsque l’on pénètre dans ce sanctuaire de l’histoire nubienne, l’on se retrouve face à la culture ainsi qu’aux divers objets d’art qui font la particularité de la région et lesquels sont représentés à partir des époques préhistoriques jusqu’à l’ère contemporaine.

et la visite est particulièrement enrichissante.

La bâtisse renferme le musée est entourée par un superbe jardin que l’on ne manquera pas de contempler. De plus, cet espace permet également de découvrir des objets intéressants aussi beaux que surprenants. Dans tous les cas, la visite promet d’être des plus fascinantes.

Le musée de la Nubie

C’est lorsque l’on est de passage dans la ville d’Assouan que l’on peut entreprendre la visite du musée d’Assouan. Dès que l’on entrevoit la bâtisse dans laquelle se trouve le musée, l’on peut déjà mesurer la quantité d’objets et d’œuvres de tout genre que l’on pourra y découvrir. Et l’on peut être certain d’être entièrement émerveillés par la visite de ce sublime musée.

Et l’on constatera également que les collections qui se trouvent dans le musée sont présentées d’une manière très originale. En effet, l’histoire de la civilisation ancienne qui a vécu dans la Nubie est retracée avec une précision incroyable. De plus, l’on peut avoir une meilleure conception de l’histoire de l’humanité ainsi que de l’environnement dans lequel ont évolué les premiers être humains depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque actuelle.

Visite du musée

La disposition des différentes objets dans le musée est faire de manière chronologique. Le visiteur a alors l’impression de lire un livre d’histoire

La visite du musée débute par la découverte de la période prédynastique qui est également connue pour être la période protodynastique. Pendant cette période, le pays est encore divisé et le pouvoir également. Pendant cette portion de l’exploration du musée, l’on a la possibilité de découvrir près de deux millénaires de l’histoire du pays. Et pour mieux comprendre la fascinante histoire du pays, l’on contemplera de superbes objets en céramiques ainsi que des gravures rupestres. Les motifs que l’on découvrira portent surtout sur les animaux.

S’amorce ensuite la découverte des secrets de l’Ancien Empire. Une statue des plus imposante s’offre à la vue de tous. En observant cette zone, l’on ne peut que constater l’influence importante qu’exerçaient les pharaons sur la Nubie. L’on notera ainsi des sarcophages dont les caractéristiques s’apparentent fortement à ceux des souverains d’Egypte.

Et si la Nubie est réputée pour ses gisements de minéraux, elle est également riche si l’on se place du point de vue de ses habitants. Et l’Egypte n’a pas hésité un seul instant à en profiter et à recruter des nubiens expérimentés au sein de son armée.

Lorsque l’on continue la visite, l’on peut se rendre compte que de nombreux royaumes ont été influencés par la culture de l’Egypte. Et l’on comprend aisément que ces monarchies menaçaient les tout puissants pharaons. Il fut même une époque où d’autres souverains (non égyptiens) ont réussi à prendre le pouvoir sur le pays. C’est ainsi que l’on constatera que ce dernier a déjà été gouverné par des souverains de différentes nationalités.

L’on ne cesse de s’émerveiller tout au long du voyage à travers le temps que l’on réalise au sein du musée de la Nubie. L’on peut alors connaître les dominations qui se sont succédées dans la région. Le parcours est ponctué par des statues impressionnantes à l’effigie des plus grands pharaons. L’on ne pourra qu’être ébloui par la splendeur de ces statues lesquels ne font que montrer combien la culture de l’époque était riche et fascinante. Les techniques qui sont utilisées sont sensationnelles, et les pierres précieuses qui ornent les statues sont tout simplement époustouflants.

De toutes les découvertes que l’on peut réaliser dans le musée de la Nubie, c’est celle qui retrace des scènes de la vie quotidienne des Nubiens qui seront les plus étourdissants. En effet, l’on se retrouvera comme transporté dans un autre époque où l’on peut plonger entièrement dans l’atmosphère dans lequel évoluaient ce peuple extraordinaire.

Préservation de l’histoire de la Nubie

En 1959, lorsque le projet de construction du barrage d’Assouan est mis en place, les différents édifices qui restent de la civilisation nubienne menacent de disparaître. En effet, temples ou encore monuments sont menacés d’inondation par les eaux du lac Nasser. Ce qui est vraiment dommage aussi bien pour la civilisation nubienne que pour toutes les personnes qui rateraient alors une si belle découverte.

L’UNESCO ne tarde pas à mettre son grain de sel afin de pouvoir préserver tout le patrimoine de la Nubie qui méritent largement de l’être. Des spécialistes en la matière se penchent sérieusement sur le sujet afin de discuter et d’entreprendre diverses actions qui permettront la sauvegarde des ces chefs-d’œuvre de l’histoire.

C’est ainsi que de nombreuses initiatives sont pensées. Et en l’année 1960, l’UNESCO mobilise l’opinion internationale afin que tous puissent participer aussi bien financièrement que techniquement aux projets de préservation des vestiges de la civilisation nubienne.

Le musée de la Nubie est une halte incontournable lorsque l’on part à la découverte de l’histoire de l’Egypte. L’histoire de la civilisation nubienne est exposée d’une manière chronologique depuis la préhistoire jusqu’à l’époque actuelle dans un musée qui lui est entièrement dédié. Tous ceux qui ont pu effectuer la visite de ce haut lieu d’histoire auront fait la connaissance d’un territoire qui a disparu mais dont l’histoire restera à jamais.